Grand idéal

idealyingyangCelui qui est porté par un grand idéal ne se décourage jamais. La seule présence en lui de cet idéal qui le guide et le nourrit, lui donne la force et l’espoir.

Il sait, il sent qu’il marche sur le bon chemin et que rien jamais n’entravera sa progression. Même si, sur ce chemin, il lui arrive de trébucher, ce qui est inévitable, il ne se laisse jamais entamer par le doute. Il ne suffit pas, en effet, de décider de marcher sur le bon chemin pour pouvoir s’y maintenir sans broncher ; mais faire une chute n’est jamais une raison pour s’arrêter de marcher.

À la moindre erreur, à la moindre chute, certains s’effondrent. Ils se répètent : « Je ne réussirai jamais, je suis stupide, incapable, faible, méprisable. J’abandonne. »

Ce sont là les réactions d’une fierté mal placée, d’un orgueil blessé. Même si vous commettez des erreurs, même si vous tombez, ne vous arrêtez pas.

Relevez-vous, et malgré les faiblesses, les chutes, les échecs et les fautes, continuez à marcher.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.