Le labyrinthe – centre de l’individu !

Labyrinthe0Présents depuis la préhistoire, les labyrinthes ont toujours eu un effet fascinant ! Dédale (du nom du grand architecte de la Crète antique) de chemins sinueux, parfois sans issue, il représente le chemin à trouver pour trouver le centre.

Dans de nombreuses cultures, on considère que le centre du labyrinthe existe parallèlement dans ce monde physique et dans le monde invisible, donnant ainsi accès à des états de conscience différents.

Cheminer vers le centre du labyrinthe, c’est aller vers son propre centre, sa lumière intérieure, c’est dépasser ses peurs en s’aventurant et en traversant les zones d’ombres de notre psyché. Le but du cheminement est le centre du labyrinthe, lieu mystérieux qu’on peut associer à l’inconscient et qui donne la possibilité de retrouver l’unité perdue.

Mais le centre n’est pas prévu pour y demeurer. Il faut faire le chemin en sens inverse et retourner à la lumière…

Spirituel dans les cathédrales comme Chartres ou Amiens, ludique et créatif dans les champs de maïs ou de lavande, symbolique ou chamanique, artistique ou thérapeutique, le labyrinthe comme le mandala, fait partie de nous.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.