Le sens de pureté !

PuretéPourquoi, dès qu’ils entendent parler de pureté, beaucoup de gens ferment-ils leurs oreilles ?

Pour se justifier ils donnent comme argument que pureté signifie étroitesse, limitation, fanatisme et même exclusion… qu’au nom de la pureté on a persécuté, massacré, brûlé.

Tout cela est vrai, mais au nom de l’amour aussi il a été commis des crimes épouvantables : est-ce que cela empêche quelqu’un de prononcer encore le mot amour et de continuer à aimer ?…

Regardez un peu : est-ce que ce raisonnement est honnête ? Sous prétexte que la notion de pureté a été souvent mal comprise, ils trouveront toutes les justifications pour continuer à barboter dans les saletés.

Qu’ils continuent… ils verront un jour les effets de cette manière erronée de penser.

Maintenant, bien sûr, il faut avoir une idée claire de ce qu’est la pureté et comment on se purifie.

Se purifier, c’est d’abord être capable de discerner la nature des mouvements de sa vie intérieure, analyser ses pensées, ses sentiments, ses désirs, ses projets.

Et comme ces pensées, ces sentiments, ces désirs, ces projets sont souvent malveillants, égoïstes, il faut ensuite travailler à les rendre plus désintéressés, plus généreux, plus fraternels.

Qui peut se dresser contre cette définition de la pureté ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.