Programme ZEN de Conficius

Dans le « programme du yen » ou de « la véritable qualité de l’homme » Confucius voulut former des hommes d’élite qui puissent être capables d’instaurer un ordre social parfait . Voici quelques extraits de ce plan:

Les anciens qui désiraient que se manifeste la caractère inné le plus lumineux des humains, commençaient d’abord par ordonner leur vie nationale.

Pour ordonner leur vie nationale, ils réglaient premièrement leur vie familiale. Pour améliorer leur vie familiale, ils commençaient d’abord par développer la culture de leur vie personnelle.

Pour cultiver leur vie personnelle, ils commençaient d’abord par régler les intimes sollicitations de leur cœur,et clarifiaient leur volonté d’œuvrer pour le bien sincèrement.

Pour perfectionner leur volonté, ils commençaient par augmenter leurs connaissances des principes essentiels. Car la connaissance est perfectible au moyen de la recherche des choses « dans leur origine » (ab-principium).

Quand on a cherché la nature réelle des choses, la connaissance arrive à sa propre culmination.

Quand la connaissance a culminé, la volonté se fait parfaite et sincère.

Quand la volonté est sincère, les mouvements intimes du cœur sont rassérénés. Quand les pulsions du cœur sont tranquillisées, l’homme reste libre de tout défaut et la vie personnelle est parfaite.

Quand il a cultivé la vie personnelle parfaite, alors cet homme serein règle la vie familiale. Une fois la vie familiale réglée, la vie nationale s’ordonne d’elle-même ; et quand la vie nationale s’est elle-même ordonnée, alors se réalise dans son intégrité la Paix mondiale.

Du monarque au plus humble des particuliers, chacun doit avant tout se perfectionner.

Conficius

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *