Singularité de l’être

singularité0En même temps qu’ils sont poussés à imiter les autres, la plupart des gens ont aussi besoin d’affirmer leurs différences.

Et souvent, le résultat, c’est qu’ils imitent les autres là où ils devraient faire l’effort de trouver leur propre voie, et ils s’opposent à eux là où ils devraient au contraire chercher l’harmonie.

Eh bien, c’est par cette attitude d’opposition, justement, qu’ils ressemblent le plus à cette foule dont ils prétendent se distinguer.

Si vous voulez vraiment vous distinguer des autres, imitez plutôt la petite minorité de sages qui ne travaillent qu’à introduire la paix et l’harmonie en eux et autour d’eux.

En cultivant cette différence-là, vous arriverez à comprendre les souffrances, les maladies, les angoisses des humains.

Tandis que tous ces gens qui se ressemblent ne se comprennent pas : même s’ils souffrent des mêmes maux, comme ils ne sont occupés que de leurs problèmes personnels, ils sont incapables de se mettre à la place des autres.

Car ils les ont imités justement là où ils ne fallait pas : dans les caprices, l’égoïsme et les passions.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.